In memoriam

Le projet d’espace mémoriel rentre dans sa phase conceptuelle finale.
Les groupes constitués des élèves des deux établissements ont travaillé séparément puis lors de deux matinées de rencontre au Lycée Vauban, les 3 et 10 février 2021.

Ces matinées d’échanges ont permis la confrontation des idées, la validation de celles-ci au sein de chaque groupe ainsi que la mise en forme (dessin, croquis, utilisation des logiciels d’architecture…).
Chaque groupe a pu ainsi exprimer ses choix et ses logiques dans une ambiance studieuse et très conviviale.
Mercredi 10 février les projets sont arrêtés dans tous les groupes.

Ces différents « chefs d’oeuvre » (élément constitutif du Bac Professionnel pour les élèves du Lycée Vauban) sont dès à présent conceptualisés afin d’être présentés et évalués par un premier Jury le 17 mars 2021, première étape du concours architectural.

Chaque groupe réalise un panneau format 120 cm x 85 cm et une maquette 3D .

Ces travaux seront exposés dans chaque établissement, au CDI, afin que toute la communauté scolaire puisse les voir et choisir son projet préféré par le biais d’un vote. Ces votes permettront de présélectionner deux projets, le jury quant à lui en désignera 3.

Les cinq projets désignés seront alors dans la deuxième phase du concours, et les groupes nommés participeront à un deuxième jury, qui choisira le lauréat du concours.

Auteur de l’article: Madame Dupré

Projet Astronomie Educosmos 2020-2021

EN ROUTE POUR TESS !!!

Lundi 25 janvier 2021, les élèves du projet Educosmos ont piloté le télescope depuis le lycée du Parc Impérial, encadrés par les professeurs Mme Olivari et M. Nguyen Dinh. Les intervenants Mme Olga Suarez (astronome à l’OCA* et responsable du projet Educosmos) et Quentin Branchereau (médiateur scientifique à OCA) ont pu superviser sur place le déplacement du télescope vers l’étoile autour de laquelle tourne une exoplanète Tess, nom de code : TOI2445-01 que les astronomes veulent étudier.

*Observatoire de la Côte d’Azur

Grâce aux images acquises durant une heure trente, les astronomes auront des informations précieuses sur cette exoplanète. Les élèves pourront prochainement traiter ces images pour en déduire notamment la période de révolution de Tess autour de son étoile.

Durant l’acquisition des images, les élèves ont participé à plusieurs ateliers :

  • Construction d’un spectroscope de poche pour décomposer une lumière
  • Une activité pour déterminer les éléments chimiques dans une étoile
  • La construction de constellations
  • Un jeu de cartes sur la place des femmes en astronomie.

Pour terminer les élèves ont pu réaliser aussi une belle image de la galaxie du Triangle

Auteur de l’article: Luc Nguyen Dinh

Conférence enjeux géopolitiques du changement climatique au lycée du Parc Impérial le 13 janvier 2021

Dans le cadre d’un des thèmes au programme des terminales de HGGSP « L’environnement entre exploitation et protection », M. Stéphane POUFFARY, Président d’Honneur de l’association ENERGIES 2050, une ONG spécialisée dans le développement durable, la lutte contre les changements climatiques ou encore la transition énergétique au cœur d’une approche systémique et transversale du développement, est venu faire une intervention de 2 heures le mercredi 13 janvier sur les enjeux internationaux et géopolitiques du changement climatique.

Cette conférence a été l’occasion de rappeler aux élèves que le changement climatique est bien d’origine anthropique et que ces effets sont non seulement environnementaux (montée des eaux, incendies, diminution des ressources.) mais aussi humains (réfugiés climatiques) et, bien sûr, économiques.

Il a été également rappelé que des solutions existent pour lutter contre ce dérèglement climatique et agir en faveur d’un développement durable partagé, respectueux des ressources naturelles et solidaire. Il a insisté sur les conséquences en chaine provoquées par la hausse des émissions de gaz à effet de serre, en mettant en avant le rôle scientifique du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) dans la prise de conscience de la réalité de la situation et de la nécessité à agir.

Il a également présenté les Conventions dites de Rio (Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique, Convention sur la diversité biologique et Convention sur lutte contre la désertification) et analysé l’importance et les avancées de l’Accord de Paris de 2015 lors de la COP21.

Enfin, pour conclure, Monsieur Pouffary a montré que de nombreux secteurs étaient impliqués dans la lutte pour un développement plus durable, et que les lycéens en tant que futur éco citoyens pouvaient trouver de nombreux débouchés professionnels et personnels porteurs d’espoir.

Les enseignants, Mme Laurence HALPHEN, Mme Marie-Dominique Dupré-Vernet et Monsieur Jean -Paul Clot vont reproduire cette action le 17 février prochain.

Simone Veil : récits d’archives d’un destin d’exception

13 juillet 1927 à Nice…30 Juin 2017 à Paris.

Vendredi 22 janvier, les élèves de Terminale 4 ont participé, dans le cadre des Ateliers Hors les Murs du Mémorial de la Shoah, à une présentation vivante et émouvante de l’exceptionnel destin de Simone Veil.

A travers le récit de sa vie, d’ « Une vie » (une famille juive niçoise pris dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, le répit à Nice jusqu’à l’arrestation en 1944, l’interrogatoire à l’Hôtel Excelsior, le départ pour Drancy puis l’horreur des camps, Auschwitz-Birkenau puis Bergen-Belsen).

La déportation depuis Drancy marque la séparation de la famille, dans le convoi 71 son père, André, et son frère, Jean, partent dans le seul convoi vers la Lituanie où ils mourront. Dans le convoi 73, Simone, sa sœur Madeleine dite Milou et Yvonne sa mère arrivent à Auschwitz-Birkenau. Toutes les 3 survivent à la captivité, aux travaux forcés à l’extérieur, puis dans les ateliers pour l’usine Siemens, et subissent les marches de la mort entre Auschwitz et le camp de Bergen-Belsen où sa mère décédera du typhus, avant la libération par les Anglais le 20 avril 1945.

De retour en France, à Paris, en mai 1945, Simone Jacob reprendra le cours de sa vie, ses études (droit et magistrature), construira une vie de famille auprès de son mari, Antoine, et de ses trois fils (Jean, Pierre-François, Claude-Nicolas).

Cette femme d’exception mènera une vie d’engagement et de combats, pour l’émancipation des femmes (loi Veil 1974), pour la construction européenne (elle sera la première présidente du premier Parlement européen élu en 1979) et surtout pour le travail de mémoire.

« L’histoire de la Shoah s’est donc construite avec la mémoire des survivants. Mais de même que le XXe siècle a vu l’anéantissement de nos parents et de nos amis, le début du XXIe siècle verra la disparition des derniers témoins oculaires. Ces fantômes qui, réduits à une carcasse d’os et à un souffle de vie, n’espéraient plus rien, avant la mort, que notre fidélité à leur mémoire, ces fantômes n’auront bientôt plus le soutien de notre souvenir et de notre amour. […]

            La plupart d’entre nous ont disparu. Bientôt s’éteindra complètement cette génération qui ne devait pas survivre. Le temps viendra aussi où ceux qui nous ont interrogés de vive voix disparaitront à leur tour. Les livres seront alors les seuls dépositaires de nos mémoires. Ce n’est pas l’information qui fera défaut, mais le contact unique, irremplaçable, bouleversant, de celui qui dit : j’y étais et cela fut. Quelque irréparable que soit cette perte pour l’enseignement de la Shoah, il faut s’y préparer.

            L’ère des témoins s’achève. Quel en sera l’effet sur la commémoration et la transmission de la Shoah aux jeunes générations ? »

Simone Veil, Discours prononcé au Conseil de l’Europe en 2002 « Quel enseignement de la Shoah au XXIe siècle » in Simone Veil, Mes Combats (2016).

Inauguration du Mur des Noms (Janvier 2005) © Mémorial de la Shoah /CDJC
Simone Veil et son mari sont entrés au Panthéon le 1 juillet2018 (Source Le Monde Publié le 01 juillet 2018 à 17h28).

Par la participation à cet atelier, nous avons participé, à notre niveau à ce travail de mémoire et avons appris du combat et de l’exemplarité de cette femme , né à Nice, qui a vécu au 2 rue Cluvier pas très loin du lycée. Lycée gardien de la mémoire de la famille Veil.

Auteur de l’article: Madame Dupré-Vernet

Tous en piste !

Malgré la crise sanitaire les élèves du Parc Impérial ont eu la chance de rencontrer un artiste les 11 et 12 janvier dernier.

Le circassien, Joris Frigerio est intervenu auprès de 2nde et de Terminale afin de leur présenter son travail, expliquer le processus de création d’un spectacle, ainsi que les différents métiers impliqués. Il a souhaité également les faire pratiquer. C’est ainsi que les élèves ont créé avec lui une chorégraphie où chacun a apporté sa contribution. Une sorte de cadavre exquis dansé !

l était prévu d’amener les élèves au théâtre Francis Gag pour assister à la pièce TAF: “un spectacle-documentaire, intimiste et acrobatique qui interroge notre rapport au travail” . Etant donné que cela est impossible pour le moment, une captation va être réalisée et diffusée aux élèves.

https://www.leshommesdemains.com/taf/

Projet Astronomie Educosmos 2020-2021

A la découverte des exoplanètes

Dans le cadre du projet Educosmos, les élèves du groupe astronomie ont pu suivre le jeudi 17 décembre 2020 une formation sur les exoplanètes en visioconférence depuis le lycée (pour les élèves en présentiel) ou depuis leurs foyers (pour les élèves en distanciel). Raphaël POURCELOT, doctorant à l’Observatoire de Côte d’Azur a d’abord fait une présentation des exoplanètes. Les élèves ont pu à travers cette conférence apprendre les méthodes pour les détecter, en particulier la méthode des transits et réaliser un atelier sur les courbes de lumière de l’exoplanète au voisinage de son étoile. La visioconférence s’est achevée sur le travail de thèse de Raphaël POURCELOT : l’imagerie directe des exoplanètes.

Journée de culture chinoise 中国文化日

Le 26 janvier 2019, le lycée du Parc Impérial a organisé une journée de culture chinoise, en
partenariat avec l’Institut Confucius de Côte d’Azur, afin d’accueillir la fête du Printemps chinoise.
为了迎接中国的春节,尼斯帝国公园高中和蓝色海岸孔子学院于2019年一月二十六日
共同举办了中国文化日活动。

Cette fête est nommée également “ le Nouvel An chinois ” car elle tombe le premier jour de l’année
du calendrier lunaire chinois (qui a environ un mois de décalage par rapport au calendrier solaire).
C’est une fête familiale, comme Noël en France. Toutes les personnes qui ont quitté leurs villes
natales pour travailler, doivent arrêter leur travail et se retrouver tous ensemble en famille pour
célébrer cette fête.
因为这个节日发生在中国农历新年的第一天,因此也叫“新年”(中国农历与世界公
历相差近一个月的时间)。正如法国的圣诞节一样,这是一个家庭团圆的节日。所有
离开家乡出去工作的人,都要停下他们的工作,回到家乡与家人团聚,一起庆祝这个
节日。

Durant cette journée, diverses activités sont proposées à nos élèves :
文化日当天,学生们体验了多样的活动:

Découverte de la calligraphie chinoise, en présence de l’artiste peintre Yan Zhu
艺术家、画家朱燕女士展示中国书法

Démonstration de l’instrument de musique traditionnel : Guzheng
传统乐器古筝演绎

Conférence sur le système éducatif présentée par Xiaomin Giafferri-Huang, directrice de la
section de chinois de l’Université Côte d’Azur
蓝色海岸大学中文专业主任黄晓敏女士讲授关于中国教育系统讲座

Dégustation du thé et des viennoiseries asiatiques 品尝中国茶和亚洲小吃

Photo de souvenir
纪念照

In Memoriam

Le lycée du Parc Impérial est le gardien de deux plaques commémoratives (plaque aux Anciens Combattants de 1914-1918 ; plaque pour les élèves déportés, inaugurée par Mme Simone Veil en 2007) ainsi que du drapeau de la section départemental « Rhin et Danube » ( le lycée étant intégré dans le parcours deuxième vie des drapeaux en partenariat avec le Souvenir Français). Nous travaillons à la réalisation d’un espace mémoriel visible et vivant, permettant la mise en valeur de ces éléments mémoriels. Ce projet croise donc des approches historiques, culturelles, artistiques et citoyennes.

La structure mémorielle doit faire vivre la Mémoire, les Mémoires, pour que nos élèves se construisent une identité citoyenne au cours de leurs années dans le second degré.
Cet espace mémoriel doit alors faire sens à différentes échelles :

  • de l’établissement, en regroupant en un seul espace visible et vivant les éléments de la mémoire locale et niçoise
    • du département
    • et de la nation par son ancrage dans l’histoire nationale.

Pour se faire les valeurs et principes républicains sont au cœur de la démarche, afin de donner du sens aux cérémonies républicaines et patriotiques, autour d’un lieu spécifique et indispensable pour un établissement comme le Parc Impérial.

La mise en œuvre de ce projet se réalise dans le cadre d’un partenariat avec le Lycée Professionnel Régional du Bâtiment et plus particulièrement la formation Bac Professionnel Assistant d’Architecture, par une mise en commun des compétences des élèves des deux établissements (une classe de Bac Professionnel et une classe de première de spécialité HGGSP). La coopération innovante entre deux établissements à vocation différente (un lycée professionnel et un lycée général et technologique) doit permettre ainsi l’optimisation des spécificités de chacun.

Au cours de la période d’élaboration (janvier-février 2021), les élèves du Parc Impérial vont à la rencontre des élèves du lycée professionnel dans leur espace de travail, et inversement. Par groupes inter-établissements, les élèves sont inscrits à un concours architectural, dont les réalisations seront évaluées et classées par un jury.

Première rencontre entre les élèves des deux établissements jeudi 14/01/2021.
Visite du site du projet et découverte des éléments mémoriels.

Constitution des groupes et début de la réflexion !

RETRAIT DIPLÔMES SESSION 2020

BACCALAUREAT GENERAL, TECHNOLOGIQUE ET BTS

JOURS ET HORAIRES POUR LE RETRAIT DES DIPLÔMES :

                                                                            Les Mardis de 13 h 30 à 17 h 00

                                                                            Les Vendredis de 08 h 30 à 12 h 15

Hors vacances scolaires

 

Modalités de retrait d’un diplôme auprès du secrétariat élèves à l’Administration :

 3 possibilités

 

1.    Le lauréat retire lui-même son diplôme sur présentation de sa pièce d’identité

 

2   Le lauréat donne procuration à un mandataire majeur pour retirer son diplôme

àLe mandataire se présente aux horaires d’ouverture du bureau du secrétariat élèves avec :

ü  La lettre de procuration datée et signée par le lauréat autorisant cette personne à retirer son diplôme,

ü  Une photocopie recto-verso de la pièce d’identité du lauréat,

ü  Une photocopie recto-verso de la pièce d’identité du mandataire.

 

3     Le lauréat souhaite un envoi postal de son diplôme à il doit adresser au lycée du Parc Impérial (Secrétariat du Proviseur Adjoint) :

ü  Un courrier précisant le nom du diplôme et la série.

ü  Une photocopie recto-verso de sa pièce d’identité,

ü  Une enveloppe affranchie pour l’envoi du diplôme en LRAR (fournir une enveloppe au format A4 (21 x 29.7) timbrée à 6.15 € et libellée à son nom et adresse.

@   Il faudra impérativement signer votre diplôme dès réception. Aucun duplicata ne sera délivré.

 

 

ATTENTION ! à compter du 10 mai 2021, les diplômes non retirés, seront retournés au RECTORAT.

Plan de continuité pédagogique LYCÉE

A l’attention des parents d’élèves du Lycée du Parc Impérial

Face à la situation sanitaire, le lycée doit mettre en œuvre un plan de continuité pédagogique qui satisfasse deux exigences : d’une part, permettre à tous nos élèves d’avoir accès à des cours en présentiel sur au moins 50% de leur temps scolaire et, d’autre part, assurer la sécurité de nos élèves et de nos personnels.

Afin de limiter le nombre d’élèves dans l’établissement et pour renforcer le protocole sanitaire, il est nécessaire de procéder à des aménagements quant à l’organisation du lycée.

A partir du lundi 16 novembre et jusqu’aux vacances de Noël sera mise en place une alternance où, dans chaque classe, les élèves seront présents, par groupe, une semaine sur deux. L’autre semaine, les élèves suivront un enseignement à distance.

Pour connaître le groupe d’affectation de votre enfant, il suffira de consulter, à partir du dimanche 15 novembre 18h, l’emploi du temps sur Pronote (les élèves internes seront informés par la vie scolaire avant vendredi).

La semaine où figurent des cours est celle en présentiel (enseignements au lycée), celle où ne figurent pas de cours est celle en distanciel (enseignements à la maison).

Via le cahier de texte de Pronote, les professeurs communiqueront les modalités d’organisation des cours, les objectifs et les retours attendus.

Nous invitons les parents à être vigilants quant à la réalisation du travail à la maison. Dans le cadre du suivi mis en place, si le travail demandé n’est pas fait, les professeurs pourront contacter directement les parents via Atrium. Si l’élève rencontre des difficultés pédagogiques, les parents sont invités à prévenir le professeur via Atrium. Les élèves qui rencontrent des difficultés techniques, matérielles ou pratiques doivent se faire connaître auprès du CPE de niveau.

Les parents sont invités à utiliser leur propre compte Atrium plutôt que celui de leurs enfants. A cette fin, les codes d’identification nécessaires seront distribués aux élèves jeudi et vendredi.

Enfin, une permanence téléphonique sera mise en place, comme lors du précédent confinement, afin de répondre aux difficultés techniques pour l’enseignement en distanciel.

Dans cette période particulière, nous vous prions de croire à notre attachement à la réussite scolaire de vos enfants,

L’équipe de direction.